La consistance de ce projet, web social, a été bâtie selon les retours des professionnels de l’éco-habitat.

L’outil, réseau social a été choisi afin d’apporter les briques utiles pour favoriser les échanges entre les particuliers et les professionnels.

En 2009, l’avènement des grands réseaux sociaux commençaient à prendre un véritablement essor.

Le célèbre réseau social Viadéo était moteur dans cette fulgurance de ces nouvelles rencontres virtuelles entre les professionnels.

C’est d’ailleurs grâce à ce réseau social que les deux fondateurs historiques ont pu se rencontrer.

Projet web

L’association des compétences des deux associés a été un facteur déterminant pour la création du réseau social.

La première étape a été de constituer un cahier des charges qui s’est basé sur la définition des besoins web des professionnels et des particuliers.

L’interface graphique devait aussi permettre l’identification rapide des membres inscrits :

  • Pour les professionnels, il a été pensé des champs spécifiques et adaptés à leur présentation.
  • Les particuliers avaient des champs requis à leur projet afin d’identifier la nature de leur demande.

Déjà crucial à cette époque, une stratégie d’informations et de référencement a été mis en place sous forme d’onglet dans le menu « Actualités ».

Nous proposions un contenu sur la thématique de l’éco-habitat avec deux objectifs :

  • Informer les internautes.
  • Être référencé par les moteurs de recherche, notamment Google.

Résultat web

Le réseau social web, EcoviBio, en quelques mois a pu obtenir plus de 500 membres et il a dépassé les 1 000 membres.

  • Une visibilité sur Internet a commencé à se construire.
  • La modernité de la démarche et la mise en place de l’outil web a séduit.

Cette approche a permis de :

  • Développer toute une partie de connaissance digitale.
  • Favoriser les stratégies digitales auprès de nos clients.
  • Identifier les démarches requises pour les projets.
  • Savoir animer et gérer un site web, type réseau social.
  • Gérer et construire une communication sur les grands réseaux sociaux.

C’est aussi grâce à celui-ci qu’un membre professionnel « constructeur de maisons individuelles » nous a contacté.

Il ressortait un besoin simple qui était la maîtrise de sa communication web, dixit, « Mes clients postent les photos de nos ouvrages sur des forums, je voudrais aussi poster des photos des maisons que nous construisons ».

La demande s’est spécifiée sur la création d’une page Facebook et d’une formation sur l’animation de celle-ci.

Évolution digitale

Cette demande concrète de ce professionnel a été révélatrice.

Nous avons pu identifier que les grands réseaux sociaux allaient jouer un rôle majeur pour l’ensemble des professionnels du bâtiment.

Nous avons donc entrepris de créer la marque spécifique, EcoviComm pour la communication digitale.

La gestion de l’information, nous était apparu également comme capital.

Nous avons créé un site dédié à la thématique de l’habitat responsable avec EcoviNews.

Au fur et à mesure, nous avons publié un grand nombre d’article sur Facebook, Twitter, Google Plus et LinkedIn.

Ce qui nous a permis d’obtenir un nombre de plus de 10 000 abonnés sur les réseaux sociaux.

Progressivement, le réseau social, EcoviBio s’est centré sur l’accompagnement digital.

Le site web « EcoviBio » est à ce jour totalement dédié auprès de nos clients pour qu’ils puissent « faciliter leur quotidien numérique ».

Présence digitale

Nos supports web actuels sont dédiés à nos clients entre, EcoviBio le digital, EcoviComm, la communication digitale et le site informatif, EcoviNews (en ligne, mais avec une révision totale).

Cette expérience fabuleuse du réseau social web, EcoviBio, a contribué à la gestion des projets web notamment sur son aspect global.

En effet, il nous a fallu gérer :

  • La conception d’un site web,
  • Son identité graphique,
  • Son contenu,
  • La gestion des membres,
  • La communication digitale externe avec les réseaux sociaux.

Ce qui se révèle capital dans la bonne gestion d’un projet web avec des résultats probants.